Pages Navigation Menu

votre voyage à Bali en Indonésie

L’architecture des temples

L’architecture des temples est composée de 3 parties, comme l’univers et les maisons balinaises :

1. Le « Jeroan » : c’est la partie la plus sacrée, le Kaja, en direction du Mont Agung, surélevée et délimitée par un mur et une grande porte appelée « Kori Agung ». C’est là qu’ont lieu les prières. Les autels sont disposés dans cette partie.
Les grands temples ont des toits recouvers de fibres noires provenant d’un palmier à sucre appelé « Punyan Jaka » et ont des édifices appelés « Meru », qui est la montagne sacrée et mythique de l’Himalaya. Les autels sont encore plus sacrés.
Tanah Lot est un exemple d’architecture « Meru ».
Un « Padmasana » est un autel représentant notre univers : le « Bedawang ».

2. Le « Jaba » : c’est la partie intermédiaire, là où sont rangées les décorations et où se trouve la cuisine et le Bale pour fabriquer les offrandes avant de les présenter dans le Jeroan pour les dieux.

3. La partie « profane » est le lieu de réunion, où toutes les activités sont permises, séparée du Jaba par un Candi Bentar.

Il n’y a pas de toit dans les temples balinais, car les dieux et ancêtres doivent pouvoir y descendre facilement lorsqu’ils sont invités aux cérémonies.

Exemple d'architecture de temple à Bali

Exemple d’architecture de temple à Bali

Exemple d'architecture de temple à Bali

Exemple d’architecture de temple à Bali

Les Balinais utilisent des matériaux locaux pour construire ces édifices : brique, roche volcanique, bois, palmiers, pierre, etc.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *