Pages Navigation Menu

votre voyage à Bali en Indonésie

A faire, à ne pas faire

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

Aucun règlement n’est indiqué. Mais il est conseillé de : toujours saluer les Balinais, si possible en fonction du moment de la journée (voir notre mini-glossaire), retirer ses chaussures avant d’entrer dans un site religieux, être couvert des épaules et des jambes pour rentrer dans un site religieux ou porter un sarong (grand tissu à mettre autour de la taille qui couvre les jambes), d’être habillé lorsque vous pénétrez dans un temple si vous avez des tongs aux pieds, retirer ses chaussures avant de rentrer dans les maisons des indonésiens, ne pas piétiner les offrandes qui viennent d’être posées par terre devant les maisons, ne mettre les maillots de bain uniquement à la plage et à la piscine, traiter les personnes plus âgées avec beaucoup de respect, utiliser toujours la main droite pour donner ou prendre quelque chose à...

Suite

Noms et prénoms balinais

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

Les Balinais croient en l’influence des noms et prénoms sur le caractère du porteur. Par conséquent, ils évitent de donner des noms ayant une mauvaise connotation ou dénotant une figure cruelle dans une histoire. Tous les noms balinais ont étymologiquement un bon sens. Noms balinais A Bali, il n’existe pas de noms de famille communs à une famille entière. Par contre, le nom est attribué par les parents le jour d’anniversaire des 3 premiers mois du bébé. Ce nom dépendra : – du caractère du bébé jusque là, – de son apparence physique, – des circonstances de sa naissance, – des qualités dont les parents espèrent de lui… Quelques exemples de significations Santi = Paisible Dharma = Bon Murniati = Cœur pur Samarta ou Pradnyana = Intelligence Dharmi ou Susilawati = Gentillesse Les quatre prénoms balinais Vous allez trouver...

Suite

Règles de tutoiement

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

Pour s’adresser à un adulte, si c’est un homme, on dit : « Bapak » (en indonésien) « Nene » (en balinais) Si c’est une femme, on dit « Ibu » (en indonésien et balinais). S’il s’agit de personnes âgées, pour leur marquer le respect, on dit « grand-père » pour un monsieur : « Kaki » (en balinais) « Kakek » (en indonésien) et « grand-mère » pour une femme : « Dadong » (en balinais) « Nenek » (en indonésien). S’il s’agit d’enfants, ils sont tous considérés comme des petits frères. « Adi » ou « Adik » s’il est plus petit que soi, « Beli » ou « Kakak » s’il est plus grand que...

Suite

Salutations balinaises

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

A Bali, il y a 4 façons de saluer, en fonction de l’heure de la journée. Commencez toujours par « Selamat » puis ajoutez : « Pagi » pour le matin « Siang » de 11h à 14h « Sore » pour l’après-midi « Malam » pour le soir 2 au-revoirs selon si vous partez ou restez : « Selamat Jalan » pour dire comme Bonne route : dîtes cela lorsque vous restez sur place. « Selamat Tingal » pour dire Reste bien : dîte cela lorsque c’est vous qui quittez...

Suite

Causette traditionnelle

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

A Bali, les habitants sont très accueillants et sont toujours très heureux que des étrangers viennent chez eux. Mais ils sont également très curieux et vous adresseront très naturellement la parole, et vous demanderont souvent d’où vous venez et où vous habitez, si vous êtes mariés et si vous avez des enfants. Sachez qu’être veuf est moins tragique que d’être divorcé… Si l’on vous demande votre religion et que vous n’en avez pas, donnez la religion la plus courante du pays d’où vous venez, pour éviter de les choquer. En Indonésie, toute personne doit avoir une religion, peu importe laquelle… Toutes ces questions, qui ne seront jamais déplacées, n’ont pas pour but de vous juger ou de s’immiscer dans votre vie intime, elles sont tout simplement signes d’intérêt pour vous. Aussi ne le prenez pas mal, surtout pas sur...

Suite

Les 4 directions à Bali

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

A Bali, il n’y a pas de Nord, ni Sud, ni droite, ni gauche. Le repère de tous Balinais est le Mont Agung et la chaîne de montagnes volcaniques qui sépare l’île en deux. Traduction : Kaja : vers le sommet (du Mont Agung) Kelod : vers la mer Kangin : Est Kauh : Ouest Toutes les constructions, l’architecture, les dispositions des temples, des villages, des maisons, des têtes de lit… sont conçues en fonction des directions par rapport au Mont Agung. Les têtes de lit sont toujours orientées vers le sommet...

Suite

Système des castes

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

A Bali, le système des castes vient des traditions hindoues de Java. La plupart des Balinais appartiennent à la caste des Sudra (paysans). Les prénoms sont Wayan, Made, Nyoman, Ketut : voir l’article sur les prénoms balinais. Les autres castes sont : –       les Brahmanes (les grands prêtres) ou Brahmana, qui portent le titre d’Ida Bagus (hommes – dont les prénoms sont Putu Arina, Bagia, Surya…) et d’Ida Ayu (femmes – dont les prénoms sont Putu arini, Geribig) ; –       les Ksatriyasa (les marchands), Cokoda pour les hommes, et Anak Ayung pour les femmes ; –       les Wesia (les nobles ou fonctionnaires) : Gusti Ngurah ou Dewa Gede pour les hommes, Gusti Ayu ou Dewa Ayu pour les femmes. Une dernière caste : les Satria (guerriers et caste du roi), Corkida Istri, Anak Agung, Ratu Prebagus, Ida Idewa (hommes – dont les prénoms sont Gede, surabawa,...

Suite

Culture du riz

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

La culture du riz a plus d’un millier d’années. Le riz est sacré à Bali, et toute la population en mange à tous les repas, petit-déjeuner compris. La légende dit qu’un roi balinais, le roi Petru, a reçu en cadeau d’un dieu des graines de riz. La déesse Sri, la femme du dieu Vishnou a dû se cacher dedans pour les protéger d’une femme géante qui voulait les voler à Petru. Depuis ce jour, Sri est devenue la déesse du riz, et de nombreux temples lui sont dédiés, surtout dans les rizières. Les plantations ont lieu 3 fois par an, en fonction de la distribution de l’eau. Le système d’irrigation est très ancien et très évolué, géré par une communauté de paysans, appelée le « Subak ». Chacun attend son tour pour inonder son champ et amorcer la récolte...

Suite

Peur de la mer

Publié dans Les us et coutumes | 0 commentaire

Les Balinais craignent la mer et jusqu’à l’arrivée du tourisme, ils ont toujours préféré s’éloigner des plages ! Du coup, il y a assez peu de pêcheurs, les Balinais sont des agriculteurs. De plus, ils n’aiment pas la chaleur, et encore moins d’être bronzés, car les gens qui ont la peau claire sont plus beaux selon...

Suite

Cohabitation à la balinaise

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Toutes les générations cohabitent ensemble dans une famille balinaise traditionnelle. Le dernier garçon doit rester chez les parents pour s’en occuper. S’il fonde une famille, sa femme et ses enfants doivent aussi venir s’installer chez les...

Suite

A table et manger avec les doigts

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Il n’y a pas de table à manger dans les maisons balinaises traditionnelles. Les Balinais mangent n’importe où dans la maison avec leur assiette. Il faut tenir l’assiette avec la main gauche qui est pure, et prendre la nourriture avec la main droite (la « Tangan Manis »), sans couverts. Si c’est une soupe, ils utilisent une cuillère. Mais ils ne servent jamais du couteau car les aliments sont tous pré-découpés. Le riz blanc constitue la base de tous les repas, y compris le petit-déjeuner. Les Balinais mangent peu de viande et de poisson, mais beaucoup de légumes. Les jours de fête, ils mangent du poulet et aux grandes occasions, le cochon rôti, le Babi Guling et des brochettes de poulet, de porc et de poisson (« Sate Lilit »). En dessert, la spécialité est le « Bubur Injin...

Suite

Tenues vestimentaires

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Les vêtements sont impurs. Il ne faut pas passer sous les cordes à linge. Avant d’aller au temple, il faut d’abord se laver, et mettre une ceinture pour séparer les parties pures et impures du corps (écharpes…) La tenue traditionnelle des hommes est composée d’une veste blanche et d’un sarong autour de la taille, puis recouvert d’un autre tissu, d’une autre couleur, et enfin d’un turban sur la tête avec deux pétales, symbolisant le bien et le mal. Les femmes sont coiffées d’un chignon, comme la princesse Drupadi, l’épouse d’un des frères Pandawa, dans la Mahabharata. Elles doivent être encore mieux coiffées lors des cérémonies. Les mariées et les danseuses mettent un « Sabuk », un long tissu autour du buste ; un « Kebayas » chemise à manches longues en dentelle de couleur vive ; un sarong de 2 mètres en batik imprimé et...

Suite

Chariots ambulants

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

A Bali, vous croiserez une multitude de vendeurs ambulants, avec leurs chariots ou leurs carrioles. Les marchands de jouets ont leurs chariots sur des scooters, ils s’arrêtent généralement devant les temples les jours de cérémonie et accrochent les jouets sur un panneau en bois. Les vendeurs de barbe-à-papa sont souvent à vélo. Idem pour les vendeurs de balais, serpillères, plumeaux et chiffons… Les chariots-restaurants (Kaki Lima) entre plages et mer proposent souvent la soupe « Bakso », c’est un bouillon de petites boulettes de viandes un peu caoutchouteuses, mais excellentes ! Des roulettes proposent de « l’Es Campur », un dessert. Vous devrez choisir des petites boules de gelées de toutes les couleurs dans des bocaux, le vendeur y rajoutera de la glace pilée, du lait concentré et de la noix de coco, un délice ! Les marchands de glaces sont...

Suite

Baignades collectives

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Traditionnellement, des groupes de villageois se baignent dans les rivières, qui sont un lieu de rencontre et qui servent de salles de bain. Les femmes doivent se baigner en contrebas des hommes pour ne pas souiller leur eau, car elles sont considérées comme moins « pures » ! Les enfants se baignent ensemble. Maintenant, il y a de l’eau courante partout sur l’île, et les rivières deviennent des laveries polluées par les lessives, le savon et les teintures. Deux rivières balinaises demeurent propres, la rivière Ayung et la rivière Telaga...

Suite

Balians

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Les Balians sont des médecins traditionnels s’apparentant à des guérisseurs et soignent par les plantes. Ils donnent à leurs patients des sachets en poudre à mélanger avec de l’eau ou des huiles parfumées, ils demandent parfois que des cérémonies de purification soient faites pour que le traitement soit plus efficace, car les maladies sont des manifestations des forces négatives. Ils traitent également par des massages qui se révèlent plutôt efficaces, par exemple pour réduire des fractures d’os… Ils puisent leur enseignement dans des Lontars. Les Balinais font appel aux Balians car les hôpitaux sont trop chers et inabordables. Les Balians deviennent Balians de père en fils, comme les...

Suite