Pages Navigation Menu

votre voyage à Bali en Indonésie

Cohabitation à la balinaise

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Toutes les générations cohabitent ensemble dans une famille balinaise traditionnelle. Le dernier garçon doit rester chez les parents pour s’en occuper. S’il fonde une famille, sa femme et ses enfants doivent aussi venir s’installer chez les...

Suite

A table et manger avec les doigts

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Il n’y a pas de table à manger dans les maisons balinaises traditionnelles. Les Balinais mangent n’importe où dans la maison avec leur assiette. Il faut tenir l’assiette avec la main gauche qui est pure, et prendre la nourriture avec la main droite (la « Tangan Manis »), sans couverts. Si c’est une soupe, ils utilisent une cuillère. Mais ils ne servent jamais du couteau car les aliments sont tous pré-découpés. Le riz blanc constitue la base de tous les repas, y compris le petit-déjeuner. Les Balinais mangent peu de viande et de poisson, mais beaucoup de légumes. Les jours de fête, ils mangent du poulet et aux grandes occasions, le cochon rôti, le Babi Guling et des brochettes de poulet, de porc et de poisson (« Sate Lilit »). En dessert, la spécialité est le « Bubur Injin...

Suite

Tenues vestimentaires

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Les vêtements sont impurs. Il ne faut pas passer sous les cordes à linge. Avant d’aller au temple, il faut d’abord se laver, et mettre une ceinture pour séparer les parties pures et impures du corps (écharpes…) La tenue traditionnelle des hommes est composée d’une veste blanche et d’un sarong autour de la taille, puis recouvert d’un autre tissu, d’une autre couleur, et enfin d’un turban sur la tête avec deux pétales, symbolisant le bien et le mal. Les femmes sont coiffées d’un chignon, comme la princesse Drupadi, l’épouse d’un des frères Pandawa, dans la Mahabharata. Elles doivent être encore mieux coiffées lors des cérémonies. Les mariées et les danseuses mettent un « Sabuk », un long tissu autour du buste ; un « Kebayas » chemise à manches longues en dentelle de couleur vive ; un sarong de 2 mètres en batik imprimé et...

Suite

Chariots ambulants

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

A Bali, vous croiserez une multitude de vendeurs ambulants, avec leurs chariots ou leurs carrioles. Les marchands de jouets ont leurs chariots sur des scooters, ils s’arrêtent généralement devant les temples les jours de cérémonie et accrochent les jouets sur un panneau en bois. Les vendeurs de barbe-à-papa sont souvent à vélo. Idem pour les vendeurs de balais, serpillères, plumeaux et chiffons… Les chariots-restaurants (Kaki Lima) entre plages et mer proposent souvent la soupe « Bakso », c’est un bouillon de petites boulettes de viandes un peu caoutchouteuses, mais excellentes ! Des roulettes proposent de « l’Es Campur », un dessert. Vous devrez choisir des petites boules de gelées de toutes les couleurs dans des bocaux, le vendeur y rajoutera de la glace pilée, du lait concentré et de la noix de coco, un délice ! Les marchands de glaces sont...

Suite

Baignades collectives

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Traditionnellement, des groupes de villageois se baignent dans les rivières, qui sont un lieu de rencontre et qui servent de salles de bain. Les femmes doivent se baigner en contrebas des hommes pour ne pas souiller leur eau, car elles sont considérées comme moins « pures » ! Les enfants se baignent ensemble. Maintenant, il y a de l’eau courante partout sur l’île, et les rivières deviennent des laveries polluées par les lessives, le savon et les teintures. Deux rivières balinaises demeurent propres, la rivière Ayung et la rivière Telaga...

Suite

Balians

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Les Balians sont des médecins traditionnels s’apparentant à des guérisseurs et soignent par les plantes. Ils donnent à leurs patients des sachets en poudre à mélanger avec de l’eau ou des huiles parfumées, ils demandent parfois que des cérémonies de purification soient faites pour que le traitement soit plus efficace, car les maladies sont des manifestations des forces négatives. Ils traitent également par des massages qui se révèlent plutôt efficaces, par exemple pour réduire des fractures d’os… Ils puisent leur enseignement dans des Lontars. Les Balinais font appel aux Balians car les hôpitaux sont trop chers et inabordables. Les Balians deviennent Balians de père en fils, comme les...

Suite

Prêtres

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Les prêtres sont présents à toutes les cérémonies. Ils ont le droit de se marier. Ils deviennent prêtres de père en fils, le dernier fils prend en général la succession. Il existe deux types de prêtres : Les « Pedanda » : ce sont les prêtres les plus importants, les plus « hauts », issus de la caste supérieure des Brahmanes, qui connaissent très bien les textes sacrés et célèbrent les cérémonies les plus importantes. Ils sont « sur-élevés » pendant les prières. Ils sont les seuls à pouvoir dire, grâce à leur savoir, quels sont les jours fastes pour un mariage, un limage de dents… Ils préparent l’eau sacrée des prières. Quand le fils prend la succession, après avoir fondé sa famille, sa femme devient Pedanda en même temps que lui et ils se partagent le travail !...

Suite

Médiums

Publié dans Vie quotidienne | 0 commentaire

Le recours aux médiums est fréquent à Bali. Pour savoir si un enfant à naître est la réincarnation d’un ancêtre ou non, les Balinais font appel à un médium qui peut parler aux esprits, en entrant en « transe », comme lors de certaines cérémonies, en dansant ou en priant. Ils lui apportent des offrandes et des cadeaux....

Suite